Design For Everyone

banc for everyone

Le 17 octobre se tenait la Journée mondiale de lutte contre la pauvreté. Rassemblant plus de 60 associations, la thématique de la journée était de rendre visible la pauvrophobie et de rendre visible l’invisible.

Journée d'actions

C’était enfin l’occasion de rencontrer Laurent et Charlotte du projet Design For Everyone, de l’association Articule.

Le projet a pour but de questionner le design hostile des mobiliers urbains, principalement envers les personnes sans domicile fixe, au travers d’installations hackant l’espace public pour le rendre à ses utilisateur·ice·s.

Durant cette journée nous avons donc “rendu visible l’invisible” en installant deux bancs en centre ville de Bruxelles.

design for everyone

Les mobiliers se pose simplement et bien entendu aucune dégradation n’est faites pour éviter les représailles… par contre on rajoute quelques attaches autobloquantes pour rendre la tache légèrement plus difficile.

Dans un premier cas, le gérant du Macdonald n’a pas vraiment apprécié l’initiative puisque, sorti en trombe, il nous a directement -et injustement- accusé d’avoir fissuré sa vitre. Le dialogue n’était donc pas vraiment constructif.

Dans un second cas l’hôtesse de l’agence est sortie et s’est plainte que nous ne l’ayons pas prévenu, alliant un vocabulaire un peu maladroit à propos des personnes sans abris.

Un argument revient généralement assez rapidement quand quelqu’un approuve une idée à demi-mot: “ce n’est pas moi qui choisi, je ne suis qu’une employée et je vais avoir des problèmes”. Cette phrase peut amener une bonne conversation de prise de conscience -et d’action- car ce sont bien les employé·e·s qui sont les messager·e·s privilégié·e·s auprès de leurs patron·ne·s. Et l’argument serait pourtant simple: “nous perdons des client·e·s et donc de l’argent en ne changeant pas cette pratique.”

Vous l’aurez compris la durée de vie des installations se compte en minutes, heures… voir au mieux quelques jours mais le plus important étant l’idée qui s’incruste dans l’esprit des gens: on se surprends ensuite à observer la ville et repérer d’autres dispositifs anti-sdf.

action banc for everyone
banc mcdonald for everyone

D'autres actions similaires

J’avais découvert ce sujet il y a quelques temps au travers de cette page qui recense les mobiliers hostiles:

Plus récemment Laurent m’a fait découvrir les Pics d’Or a laquelle il avait participé avec la Fondation Abbé Pierre:

La fondation a également mis en ligne un site internet ou les gens peuvent recenser ces dispositifs:
//soyonshumains.fr/

Conclusion

Ami·e·s designers, rejoignez-nous dans l’activisme! Que dire de plus?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *